Accueil > Paris sportifs > Conseils paris sportifs > Gagner aux paris sportifs : méthodes et techniques

Gagner aux paris sportifs : méthodes et techniques

Gagner aux paris sportifs

Il existe de nombreuses méthodes pour gagner de l’argent grâce aux paris sportifs. Nous allons vous présenter dans cette rubrique celles qui ont fait leurs preuves.

Le sure bet (ou surebet)

Le surebet est une méthode de paris sportifs basée sur les écarts de cotes proposés par plusieurs bookmakers pour un même évènement sportif. En théorie, le surebet est censé garantir un bénéfice à coup sûr, d’où le nom « sure bet » (« pari sûr »). Pour détecter un surebet, il faut additionner la somme de l’inverse des cotes les plus élevées de deux bookmakers différents pour un même évènement. Si le résultat est inférieur à 1, on a bien un surebet.

Exemple : pour un match de football entre la Suède et les Pays-Bas :

  • Bookmaker A : 1,3 (Victoire de la Suède) – 4,1 (Match nul) – 4,3 (Victoire des Pays-Bas)
  • Bookmaker B : 1,9 (Victoire de la Suède) – 3 (Match nul) – 4,7 (Victoire des Pays-Bas)
  • Calcul du surebet : (1/meilleure cote gagnante Suède) + (1/meilleure cote pour le match nul) + (1/meilleure cote gagnante Pays-Bas) = (1/1,9) + (1/4,1) + (1/4,7) = 0,526 + 0,244 + 0,213 = 0,983 < 1 => c’est un surebet !

Le valuebet (ou value bet)

On appelle valuebet un pari sur un évènement dont la cote a été sous-estimée par le bookmaker. Bien entendu, ce type de pari n’augmente pas vos chances de gagner le pari concerné, mais le potentiel de gain. Pour définir si un pari est un valuebet, vous devez multiplier la cote du pari par la probabilité (en %) que vous estimez que le pari en question se réalise. Si le résultat obtenu est supérieur à 1, c’est un valuebet.

Exemple : pour un match de basket entre Philadelphie et New Orleans :

  • Bookmaker X : 1,55 (Victoire de Philadelphie) – 13,10 (Match nul) – 2,20 (Victoire de New Orleans)
  • Le bookmaker a donc misé sur une victoire de Philadelphie
  • Admettons que vous estimiez que New Orleans a 65 % de chances de gagner la rencontre
  • Calcul du valuebet : (cote x probabilité en %) / 100 = (2,20 X 65) / 100 = 1,43 > 1 => c’est un valuebet !

La martingale (ou méthode de Hawks)

La martingale est une méthode basée sur les probabilités mathématiques. Elle part du principe que statistiquement on ne peut pas toujours perdre, et donc qu’on finit toujours par gagner. Concrètement, la méthode de Hawks consite à parier sur des cotes supérieures à 2, et doubler la mise en cas de pari perdant. La mise est doublée jusqu’à ce que le pari soit gagnant.

Exemple : Vous souhaitez parier sur la victoire d’une équipe dont la cote est fixée à 2, avec une première mise de 2 euros :

  • Si votre équipe gagne, vous remportez donc 2 x 2 euros = 4 euros
  • Si votre équipe perd, et que vous appliquez la martingale, vous devez doubler la mise sur le prochain match, soit 2 x 2 euros = 4 euros misés
  • Si le pari est de nouveau perdant, vous doublez encore la mise : 2 x 4 euros = 8 euros misés… et ainsi de suite jusqu’à ce que votre pari soit gagnant
  • Lorsque votre pari sera gagnant, vous serez remboursés de l’ensemble des mises perdantes, et vous aurez fait un bénéfice de 2 euros (ou de la somme que vous avez misé au départ)

Le Kelly Criterion

Le Kelly Criterion est une méthode qui permet d’évaluer la part de votre budget que vous allez consacrer à un pari donné. Grâce à une formule simple, on détermine la mise idéale en fonction de la cote du pari et du budget global fixé par le parieur. Le résultat obtenu (en %) sera la part maximale de votre budget que vous devriez miser sur ce pari. Ainsi, si vous misez plus que ce que ce pourcentage, vous prenez davantage de risques. A l’inverse, si vous misez moins, la rentabilité de votre pari ne sera pas optimale.

Exemple : pour un match de football entre Lille et Marseille :

  • Bookmaker X : 2,20 (Victoire de Lille) – 3,30 (Match nul) – 3,05 (Victoire de Marseille)
  • Vous souhaitez parier sur une victoire de Marseille. Le bookmaker estime que la probabilité que Marseille batte Lille est de 32,79 % (cote de 3,05 => 100/3,05=32,79), alors que vous pensez que Marseille a plutôt 50 % de chances de gagner.
  • Part du budget à miser (en %) = (cote x probabilité % – 1) / (cote – 1) x 100 = (3,05 x 50/100 – 1) / (3,05 – 1) x 100 = 0,53 / 2,05 x 100 = 26
  • Idéalement, vous devriez donc consacrer 26 % de votre budget à ce pari.

Si ces méthodes permettent de maximiser vos chances de gagner de l’argent aux paris sportifs, gardez à l’esprit qu’aucune méthode ne permet de gagner à tous les coups. En effet, il y a toujours une part de hasard dans les paris sportifs.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Complétez la case *