Accueil > Poker en ligne > Tournois de poker

Tournois de poker

Tournois de poker

Pour les joueurs les plus expérimentés, il existe de prestigieux tournois dont les dotations peuvent atteindre plusieurs millions de dollars. Parmi les tournois de poker les plus réputés, les principaux sont : le World Series of Poker, le World Poker Tour, l’European Poker Tour, et Aussie Millions.

World Series of Poker (WSOP) : le premier tournoi international

World Series of Poker

Créé en 1970 par Benny Binion et son fils Jack pour déterminer le meilleur joueur de poker au monde, le World Series of Poker est à la fois le plus ancien et le plus connu des tournois de poker internationaux. A ses débuts, ce fameux tournoi se déroulait exclusivement à Las Vegas, et était réservé à une minorité de joueurs fortunés. En effet, dès 1972, le montant du droit d’entrée fût fixé à 10 000 dollars, soit le salaire annuel moyen d’un américain à l’époque !

Au fil des ans, de plus en plus de joueurs professionnels se tournent vers le WSOP et ce tournoi gagne en notoriété. En 1980, le WSOP prend une nouvelle dimension, avec la victoire de Stuart Ungar, jeune joueur amateur, face à l’un des pionniers du poker : Doyle Brunson. En 1991, la cagnotte du WSOP atteint la somme symbolique du million de dollars. Au début des années 90, les premiers sites de poker en ligne font leur apparition, et certains d’entre eux vont proposer à leurs joueurs de se qualifier pour le WSOP. Peu à peu, les chaines de télévision se mettent à retransmettre en direct les principaux « events » du WSOP et le tournoi s’internationalise.

L’année 2003 marque un véritable tournant dans l’histoire du WSOP : c’est la première fois qu’un illustre inconnu qualifié par internet, Chris Moneymaker, remporte le Main Event. Les joueurs amateurs habitués des sites de poker en ligne savent désormais qu’accéder au prestigieux tournoi n’est plus mission impossible. Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à se qualifier au tournoi par le biais des sites de poker et contribuent au succès grandissant du WSOP. Alors que le Main Event ne regroupait « que » 839 participants en 2003, ce dernier en comptait presque dix fois plus en 2010 (7319 participants) ! Par ailleurs, les sommes offertes au grand vainqueur se chiffrent à plusieurs millions de dollars : 10 millions de dollars garantis pour le gagnant du Main Event en 2014, soit la 2e dotation de l’histoire du tournoi !

World Poker Tour (WPT) : la référence des joueurs professionnels

World Poker Tour

En 2003, Steve Lipscomb fonde aux Etats-Unis le World Poker Tour. Pensé dès le début comme un show télévisé diffusé en plusieurs épisodes, ce tournoi de poker attire très vite les meilleurs joueurs américains. En France, le WPT est retransmis depuis 2005 sur Canal Plus, et présenté notamment par Patrick Bruel. Passionné de poker, le joueur-chanteur aurait lui-même suggéré à la chaîne cryptée de diffuser ce tournoi. Le succès de cette émission est tel qu’il entraîne très vite un véritable engouement pour le poker en France.

Au départ, le World Poker Tour ne se déroule qu’aux Etats-Unis, dans les grands casinos du Nevada et de la Californie. Avec l’essor du poker, notamment en Europe, ce dernier s’est récemment exporté sur le Vieux Continent (Paris, Barcelone, Venise, auxquelles se sont ajoutées Chypre, Bratislava, Bucarest), et tente de concurrencer le tournoi leader en Europe : l’European Poker Tour ! Après l’Europe, le WPT s’est attaqué en 2009 au marché africain (Marrakech). Il est actuellement possible de se qualifier au World Poker Tour de deux façons : soit en payant le ticket d’entrée (dont le montant varie entre 3 500 et 25 000 dollars), soit en se qualifiant via l’un des tournois satellites organisés par les sites de poker partenaires.

European Poker Tour (EPT) : le tournoi incontournable en Europe

European Poker Tour

Créé en 2004 par le réalisateur britannique John Duthie en association avec PokerStars, l’European Poker Tour ambitionne dès ses débuts de concurrencer les grands tournois de poker internationaux, et notamment le World Poker Tour, tout juste lancé à l’époque. Pour cela, il se base sur un concept similaire : l’EPT se présente sous la forme d’un show télévisé en plusieurs épisodes retransmis dans plus de 40 pays, et est organisé dans plusieurs grandes villes européennes (Barcelone, Londres, Deauville, Berlin, San Remo…), et même aux Bahamas, pour la prestigieuse étape du PokerStars Carribbean Adventure. Quant à la grande finale de l’EPT, celle-ci se déroule chaque année à Monte-Carlo, l’une des capitales européennes du jeu d’argent. La cagnotte remportée par le grand gagnant atteint chaque année plusieurs millions d’euros.

Côté joueurs, l’EPT attire un nombre grandissant de stars du poker, originaires non seulement d’Europe, mais également du Canada et des Etats-Unis. On peut se qualifier à l’European Poker Tour soit en payant un buy-in compris entre 3 500 et 10 000 euros, soit en remportant l’un des tournois satellites organisés par les sites partenaires de l’évènement.

Aussie Millions : le tournoi australien

Aussie Millions

Lancé sous le nom de « Poker at Crown » en 1997, puis rebaptisé en 1998 « Australasian Poker Championship », l’Aussie Millions est le plus grand tournoi de poker se déroulant dans l’Hémisphère Sud. Prisé au départ par les joueurs de poker locaux, le championnat de poker australien devient véritablement international en 2005, avec plus de la moitié des participants provenant de pays autres que l’Australie. Dès l’année suivante, l’Aussie Millions entre dans le cercle fermé des tournois proposant les gains les plus élevés et les plus grands joueurs se mettent à y participer. Parmi eux, on trouve de grands champions du WSOP tels que Joe Hachem, Phil Ivey, John Juanda, Daniel Negreanu, Barry Greenstein, Kathy Leibert, Scott Fischman, Chip Jett, David Williams, Antonio Esfandiari, Mike Sexton, Tony G, ou encore Jesse Jones. En effet, l’Aussie Millions faisait déjà figure de référence alors que le WPT ou l’EPT n’en étaient qu’à leurs balbutiements.

En 2008, le jeune russe Alexander Kostritsyn bat Erik Seidel, l’un des plus grands joueurs mondiaux, et remporte la plus grosse cagnotte jamais remportée à l’époque dans l’Hémisphère Sud pour un tournoi de poker : 1,65 million de dollars australiens (soit 1,2 million d’euros) pour un prizepool de 7,8 millions de dollars australiens (soit 5,6 millions d’euros).

Pour participer au tournoi Aussie Millions, le droit d’entrée est fixé à 10 000 dollars. Comme pour les autres tournois internationaux, il est également possible de se qualifier à moindre coût en remportant les tournois satellites organisés par les sites partenaires du tournoi. Sachant qu’en moyenne le tournoi regroupe plus de 700 participants, le prizepool se situe chaque année autour de 7 millions de dollars australiens.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Complétez la case *